Pour éviter au maximum les fuites de chaleur en hiver et de fraîcheur en été, l’isolation de la toiture est un procédé inéluctable. Afin de la réaliser, plusieurs types d’isolants sont accessibles. Aussi, diverses techniques peuvent être adoptées pour assurer l’efficacité de l’isolation. Pour plus d’informations, parcourez l’article.

Pourquoi isoler la toiture ?

Pour optimiser la performance énergétique d’un logement, penser à la rénovation de sa toiture serait pertinent. Cela concerne essentiellement l’isolation qui permettra de limiter les déperditions de chaleur. Aussi, la consommation en énergie pour le chauffage en sera réduite. Cela donne ainsi la possibilité d’économiser en énergie et de réduire les factures. L’économie sur la consommation peut aller jusqu’à 30%.

Outre la limite de pertes d’énergie, l’isolation des combles évite à la chaleur de pénétrer à travers la toiture lors de la période d’été. Même lorsque la chaleur est ardente à l’extérieur de la maison, la fraîcheur sera conservée à l’intérieur. Ainsi, la saison estivale sera vécue agréablement. L’isolation permet en même temps d’économiser en énergie et d’assurer le confort des habitants.

Les types d’isolant

Les isolants sont des matériaux qui se caractérisent par leur grande résistance thermique et leur conductivité thermique très minime. Ainsi, la chaleur les traverse difficilement. Lorsque les isolants sont installés dans les combles, la chaleur à l’intérieur de la maison ne fuira pas à travers le toit. Plusieurs matériaux peuvent être utilisés en tant qu’isolants.

Généralement, le type d’isolant le plus utilisé est celui sous forme de laine. Les laines d’origine minérale ou végétale sont les plus prisés pour l’isolation de la toiture. Leur souplesse permet de les découper facilement. Aussi, la pose et la fixation peuvent être entreprises de manière simple.

Comme ils sont exploités sous forme de rouleaux, de flocons, de panneaux ou même de plaques, ils résistent grandement au feu. Outre l’isolation thermique qu’ils assurent, ils permettent également de garantir une isolation acoustique. Nous retrouvons différents types de laine notamment la laine de verre, la laine de lin, la laine de roche, la laine de mouton, ainsi que la laine de chanvre.

Par ailleurs, sont disponibles le polyuréthane. Il s’agit d’une structure alvéolaire contenant un gaz considéré comme plus isolant comparé à l’air. Encore, vous pouvez utiliser le textile recyclé, la fibre de bois, ou même la ouate de cellulose.

Les techniques d’isolation

Afin d’optimiser l’isolation de la toiture, il est possible de la renforcer par l’intérieur ou bien par l’extérieur. La méthode par l’intérieur consiste à poser l’isolant entre les poutres en bois sur lesquels s’appuie la toiture. Néanmoins, l’efficacité de l’isolant dépend amplement du type choisi et de son épaisseur

Quant à l’isolation par l’extérieur, on peut notamment procéder au sarking. Il s’agit de remonter la toiture déjà en place en mettant l’isolant choisi sous le toit. Aussi, il est possible d’opter pour l’isolation en utilisant un caisson chevronné. Ce dernier est à mettre sur un panneau indépendant isolé grâce à une mousse de polyuréthane, de la laine ou encore du polystyrène.

Lors de la mise en place des isolants, il faut s’assurer que des creux d’air n’aient pas lieu dans l’espace entre la toiture et l’isolant. Aussi, il faut se servir de la quantité nécessaire par rapport aux isolants. Pour assurer la performance optimale, il est impérativement à éviter qu’il manque d’isolants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *